L'enfant, cet être fascinant

C’est quand même beau, un bébé

Des joues pleines, des yeux pétillants, des petits pieds choupis et un peu de bave ici et là…

J’avais un peu oublié, mais c’est quand même beau, un bébé. Un vrai bébé. Un bébé de 6 mois qui en paraît deux, certes, mais avec tout l’équipement nécessaire. Des membres bien dodus et potelés, quand ils étaient si minces et fragiles il y a peu. Une peau douce, qui sent le bébé, alors qu’elle était si translucide il y a quelques mois. Une tête (presque) ronde et solide, quand elle était initialement de la taille d’une balle de tennis…

Un avant et un après

Bref, après 3 mois d’un long combat dans les unités de réa-néonat, et 2 mois après son arrivée à la maison, on peut dire que Mini Warrior progresse à son rythme et s’en sort avec les honneurs. À tel point que ses parents doivent même se faire violence pour la considérer comme un bébé parfaitement normal et en bonne santé. Si l’on excepte le fait qu’elle ait 6 mois sans vraiment les avoir (calcul mental inside), elle présente bien tous les signes du bébé lambda :

  • elle attend que draps et housses de couette neufs soient installés avant de régurgiter dessus. #Normal
  • elle est morte de rire à 4h du matin à la seule vue de nos tronches de zombies qui se penchent sur son lit. #Routine
  • elle ne dort qu’aux bras et s’éveille instantanément quand on la pose dans son lit. #LesGrandsClassiques

Rien d’inhabituel ma bonne dame, ce bébé se porte comme un charme, merci pour elle. À nous d’intégrer le fait que prématurité signifie prudence et non pathologie (oui, j’aime les allitérations).

Sorti de ce quotidien rassurant, il est certain que les médecins continuent de la surveiller comme le chat devant le barbecue. Pas une quinzaine ne s’écoule sans un examen, une analyse, un petit rendez-vous de contrôle qui va bien… Pneumo, gastro, neuro, ophtalmo, tout un tas de truc en -o. Le planning est chargé.

Histoire de nous rappeler qu’elle revient de loin.

Mais bon, du moment qu’elle va tout aussi loin, hein…

Que le temps passe…

Récemment, je partageais sur les réseaux sociaux le fait que nous allions doucement commencer à aborder la diversification alimentaire. Les réactions furent assez unanimes sous le forme d’un bon gros « DÉJÀ » suivi d’autant de points d’interrogation que d’exclamation. Réaction qui fut également la nôtre lorsque la pédiatre nous suggéra la chose.

Même si l’expérience n’a pas été un complet succès et va demander un peu de temps supplémentaire, elle témoigne des progrès accomplis et du temps qui passe, refusant de suspendre son vol même quand on le lui demande gentiment. Ce bébé, hier si délicat et à l’avenir incertain, pèse aujourd’hui ses 5 kilos, tient sa tête comme une championne, et essaye de s’asseoir seule pour ne rien manquer du bordel dans la maison spectacle.

Hier en couveuse, aujourd’hui en poussette et demain au bistro – la marche du temps est implacable. Et si d’ordinaire chacun a tendance à s’en plaindre, en l’espèce nous nous en réjouissons jour après jour.

Publicités

8 réflexions sur “C’est quand même beau, un bébé

    • Hey mec ! Ben on est un peu usés, c’est qu’on n’a plus 20 ans… 😀
      Il y a un peu le contre-coup des derniers mois aussi. Mais dans l’ensemble on tient la route. Merci 😉

  1. Bonjour, je vous suivais sur facebook pendant ma grossesse. Ma petite puce est née le 5 janvier, avec 2 mois d’avance et avec un petit poids de 1.250 kilos. Votre billet me redonne le sourire: MERCI et bonne continuation!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s