Trotro décrypté

Trotro décrypté #26 : Trotro est amoureux

Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’Amour, comme je sais si bien le faire… Non ne partez pas tout de suite, laissez-moi une chance, quoi ! D’autant que ce sera l’occasion pour nous de retourner aux sources du mythe, avec ce neuvième épisode de la saison 1, théâtre de la toute première apparition de Nana.

Notons dès le départ que toute cette chose sentimentale n’est pas forcément présentée sous des aspects très positifs… Il n’y a qu’à voir l’état de notre héros : l’air ailleurs, le manque d’appétit, les soupirs, le mutisme… Autant de signes qui ne trompent pas : Trotro a la gastro.

Ou alors il est amoureux, hein. Oui, il y a comme une base commune au niveau des symptômes. Quoique la gastro se soigne quand même nettement mieux et laisse moins de séquelles.

On apprend donc que Trotro a une amoureuse (nous verrons que c’est une conception assez subjective de sa part), qu’elle s’appelle Nana, et qu’il veut toujours « jouer avec elle ». Et oui les enfants, retenez ça : quand on a un être aimé dans son petit cœur, on ne pense plus qu’à cette personne et on en oublie ses potes qui viennent pourtant prendre le goûter à la maison. Enfin ça, c’est au début, hein. Après quelques années de vie commune, on fait des soirées bière-poker-console tous les samedis et on oublie de rentrer chez soi. La dure loi du temps qui passe…

Bref, au départ, Nana est présentée sous des atours assez mignons. Une enfant calme, plutôt propre sur elle, soignée, le poil doux et le museau tiède… Qui aurait pu penser qu’une apparence si placide dissimulait en réalité la pire peste animée ever ?

Le truc avec Nana, c’est que personne ne lui a demandé son avis sur le fait d’être officiellement l’amoureuse de Trotro. Et on sent bien que le concept l’emballe moyen moyen. Deuxième leçon d’envergure, les enfants : c’est bien d’avoir un(e) amoureux(-se), mais c’est encore mieux si c’est réciproque. Dans le cas contraire, c’est soirée pignole chez Jacquie & Michel.

Trotro ne ménage pourtant pas ses efforts pour attirer son attention, gagner sa confiance, partager quelques moments avec elle, lui mettre la main au mais hélas, la bête est farouche et dure à conquérir… Timidité, tristesse, peur et honte sont ainsi mises en scène comme autant d’obstacles à surmonter sur la voie de l’amour. Une fois de plus, la série ne ménage ni son héros, ni son jeune public.

Et sur ce coup-là, je ne jette pas la pierre à Trotro ! Faut voir le gabarit du bestiau en face, aussi ! Même quand Trotro parvient à surmonter ses réserves et à inviter Nana à jouer, celle-ci n’hésite pas à se foutre carrément de sa tronche.

– Nana, tu veux faire de la balançoire avec moi ?
– Non, je vais salir ma robe.
– Mais… Tu as le cul posé dans le sable depuis un quart d’heure…
– Lalalala je joue avec ma peluche, je n’entends rien !
– Bon ben je peux te prêter mon vélo alors.
– Non, je vais déchirer ma robe.
– Mais… Tu sautes dans tous les sens sur une marelle dessinée à la craie sur de l’herbe, ce qui est d’ailleurs hautement improbable et…
– Lalala je bondis tel un cabri, je n’entends rieeeen !
– Et sinon j’ai amené Nounours, tu veux jouer avec ?
– Non j’ai déjà ma peluche.
– Alors si c’est comme ça, je vais oublier Nounours hors-champ jusqu’à ce qu’il réapparaisse tout seul à la fin de l’épisode.
– Tu crois vraiment qu’un faux raccord va changer quelque chose ?
– Oui mais si je reviens avec une fleur ? Les filles, ça aime les fleurs, en principe. Et puis c’est une si délicate attention, le scénariste n’oserait certainement pas décourager autant de gentillesse de la part d’un enfant de 4 ans qui…

– Ta fleur elle est moche. Comme toi. Comme toute ta famille. Je te hais. Va crever dans les égouts, clodo.

La vache, même la fleur se suicide devant une telle attitude.

" Tu viens faire du toboggan ? Non, je vais tacher ma robe hihihi..."

 » Tu viens faire de la balançoire ? Non, je vais tâcher ma robe hihihi… »

Je le répète une fois de plus : Nana est un personnage dangereux, qui n’est absolument pas représentatif de la gent féminine, si ce n’est d’une partie de sa population que l’on appelle :

LES CHIEUSES

Et tout comme Trotro, plus elles sont chieuses, et plus on court derrière. On a beau se plaindre, mais on court. On n’irait pas en déduire qu’il vaudrait mieux reporter notre dévolu sur une autre, plus accessible, plus conciliante… Naaaan !

Lili illustre parfaitement mon propos : elle est toujours souriante, se lâche comme une guedin, fraîche et spontanée, et surtout, surtout, se fout complètement de l’état de sa robe, bordayl !!

Et bien non, Trotro ne manifestera jamais le moindre intérêt supra-amical à son égard. Lili, ça reste juste la bonne copine. Celle avec qui on se marre bien. Sans se prendre la tête. Si les protagonistes avaient 25 ans de plus, Lili aurait « plan cul régulier » tatoué sur le front. C’est typiquement la fille avec qui on traîne pour rendre l’Autre jalouse…

Notez que ça fonctionne : Nana démarre au quart de tour et rejoint nos deux amis – non sans avoir ramassé une fleur sur la route… Ouais, une fleur. Pourquoi ? Juste comme ça. Pour se faire accepter. Un genre de symbole, un clin d’œil, un gage de paix… Mmmouais. A la rigueur, elle aurait déboulé à vélo en jouant avec Nounours en équilibre sur la balançoire, j’aurais consenti à lui pardonner. Peut-être.

Toujours est-il que Nana a appris en un tournemain les vertus de l’amusement sur la propreté des fringues. On peut alors se dire que Trotro a atteint la moitié de son objectif, en partageant de joyeux moments avec l’élue de son cœur. Mais faites attention, petits enfants, il existe également un terme pour désigner cette frontière invisible toute empreinte de camaraderie mais qui nous sépare néanmoins de la personne que l’on cherche à séduire…

Game of Thrones : la Friend Zone

Enfin, après tout il est agréable de voir nos amis s’amuser de façon aussi spontanée et pour une fois sans aucune forme d’arrière-pensWHOOOO PUTAIN LA DERNIÈRE IMAGE !! La peluche de Nana qui tombe dans les bras de Nounours ! Avec la fleur ! TROP DE SWAAAG ! TROP DE DOUBLE SENS ! ET SURTOUT TROP DE BLAGUES DOUTEUSES !!

Non, je ne salirai pas la morale de cet épisode avec une vanne dégueu. Il s’en dégage une atmosphère trop choupi pour me rabaisser à ce niveau… No way.

Anes

N’insistez pas, j’ai dit non !

L’analyse du Papa

L’épisode pose ici les bases du triangle amicalo-amoureux Trotro/Lili/Nana qui nous donna au fil du temps tellement d’occasions de nous fendre la pipe sur le présent blog. Et j’ai envie de dire que dès ce premier épisode, on a un peu fait le tour des réjouissances, car la situation n’évoluera jamais vraiment entre ces trois-là.

Nana restera toujours LA cible à atteindre, d’apparence hautaine et inaccessible, mais qui dissimule en réalité un tempérament sensible et se révèle une excellente camarade. Lili sera à jamais la bonne copine, pétillante, un brin garçon manqué. Et Trotro continuera de se tirer la nouille pendant encore 69 épisodes au cours desquels ce sera vraiment le Pérou si Nana consent à lui claquer une petite bise sur la joue. Et au prix de quels efforts.

Il est d’autant plus curieux que Nana soit systématiquement présentée comme l’Amoureuse officielle de Trotro, alors que rien dans leur relation ne le confirme vraiment… Oui, il en est raide gaga. Oui, il en rêve la nuit (et les draps s’en souviennent). Mais non, il ne recevra jamais en retour la moitié de l’intérêt qu’il lui porte.

Du coup, quelle leçon en tirer quand on a 4 ans ? Qu’être l’amoureux(se) de quelqu’un, c’est à sens unique ? On peut avoir un(e) amoureux(se) de façon unilatérale, sans lui demander son avis ? Et sans être aussi son amoureux(se) en retour ? Et finalement, est-ce que c’est vraiment utile de se prendre la tête avec tout ça, quand on semble si bien s’amuser une fois évacuées toutes ces questions ?

Méditez dont cela en attendant le prochain épisode, « Le Papa de Trotro et la bonne », qui abordera l’épineuse question de savoir si on peut avoir plusieurs amoureuses simultanément sans se faire pincer.

Publicités

4 réflexions sur “Trotro décrypté #26 : Trotro est amoureux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s